Togo/Tension à la CEET : les agents réclament leurs primes en retard

0
69
Photo@Rep of Togo

Hier à Lomé, le personnel de la Compagnie Énergie Électrique du Togo (CEET) a manifesté son mécontentement en raison du retard du paiement de la prime de performance annoncée par la direction.

Selon une note d’information datée du 19 mars, le Directeur Général de la CEET, Debo Barandao, a informé les employés de l’impossibilité de verser la prime de performance pour le mois de mars 2024. Cette prime, prévue dans le contrat de performance révisé et signé entre l’État et la CEET, devrait normalement être accordée aux agents sur la période allant du 1er avril 2023 au 31 décembre 2024.

Le DG de la CEET a justifié cette indisponibilité à satisfaire le personnel par les difficultés financières que traverse la compagnie, en particulier en raison des perturbations récurrentes dans la fourniture d’énergie électrique subies par les abonnés. Selon lui, les efforts sont concentrés sur la recherche de solutions pour rétablir une fourniture continue d’électricité, ce qui empêche le processus de collecte et de validation des données des indicateurs de performance avant le paiement de mars 2024.

Cependant, les employés ne sont pas satisfaits de ces explications. Ils ont décidé de maintenir leur mouvement jusqu’à ce qu’ils obtiennent leur dû. Ce mouvement d’humeur met en lumière les difficultés rencontrées par la Compagnie Énergie Électrique du Togo (CEET) en raison des centaines de millions de dettes qu’elle cumule. Ces derniers mois, la compagnie est sous le feu des critiques en raison des coupures intempestives d’électricité.

La CEET fait désormais face à une pression croissante pour trouver une solution à la fois pour régler les problèmes financiers internes et pour répondre aux attentes de son personnel, mettant ainsi en évidence les défis auxquels sont confrontées les sociétés d’État dans le secteur de l’énergie.

@togoactualite.com

Repondre

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici