Togo/Incendie d’un dépôt au PAL : plus de peur que de mal

0
80

La Direction des Opérations Douanières de Lomé-Port (DODLP) a pris la parole aujourd’hui pour clarifier les circonstances entourant l’incendie survenu le 23 mars 2024 dans un entrepôt situé au sein du Port Autonome de Lomé (PAL). Le Colonel Piguendéléwè Akaya, directeur des Opérations Douanières de Lomé-Port, a souligné que malgré cet incident, le trafic portuaire continue sans entrave et dans des conditions de sécurité optimales.

Cette déclaration de la DODLP intervient suite à la propagation de fausses informations sur les réseaux sociaux concernant l’incident survenu au PAL.

Le samedi 23 mars aux alentours de 18 heures, un incendie s’est déclaré dans un entrepôt désigné comme « abandonné » par la Direction des Opérations Douanières de Lomé-Port. Cet entrepôt, situé en périphérie du PAL, était destiné au stockage de marchandises avariées en attente de destruction, ainsi que de quelques produits faisant l’objet de contentieux.

Le Colonel Akaya a exprimé sa gratitude envers tous les intervenants qui ont contribué à maîtriser l’incendie. Il a précisé que les dégâts sont limités aux marchandises destinées à la destruction et à celles faisant l’objet de litiges. Grâce à l’intervention professionnelle des sapeurs-pompiers, l’incendie a été complètement maîtrisé vers 20 heures, à l’exception de quelques foyers résiduels éteints vers 22 heures.

La DODLP a également affirmé que toutes les mesures de sécurité nécessaires sont en place pour garantir la sécurité du trafic portuaire. Le Colonel Akaya a souligné que des enquêtes sont en cours pour déterminer les causes de l’incendie, mais a écarté toute hypothèse criminelle en raison du haut niveau de sécurité du site, assuré en permanence par les Forces Armées Togolaises.

Fogan Adegnon, directeur général du Port Autonome de Lomé, a également confirmé que l’incident n’a pas eu d’impact sur les opérations portuaires. Il a appelé à la prudence face à la propagation de fausses informations, soulignant que toutes les activités portuaires se déroulent normalement.

Il convient de rappeler que l’entrepôt touché par l’incendie abritait des marchandises saisies par la Douane en attente de destruction, ainsi que des produits faisant l’objet de litiges.

Repondre

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici