Disqualification des Eperviers Cadets du Tournoi UFOA-B : De curieuses conclusions d’une Commission d’enquête de la ministre des Sports

0
191

Après deux précieuses victoires en autant de sortie et une qualification à l’appui pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans, les Eperviers cadets ont été disqualifiés par la Confédération Africaine de Football le 10 janvier à Lomé du Tournoi de l’UFOA zone B. Raison : fraude sur l’âge de deux joueurs. Colère, amertume, indignation. Et le gouvernement à travers la ministre des Sports et des Loisirs Dr Lidi Bessi-Kama a mis en place une commission ad ‘hoc d’enquête administrative pour situer les responsabilités. Curieusement, les résultats de cette Commission présentés samedi 06 février dernier par la ministre n’a rien trouvé d’anormal.

« Il ressort globalement des investigations effectuées que la ligne de défense des responsables de la FTF repose, entre autres sur les retards dans les réactions de la CAF et de l’UFOA, suite à leurs sollicitations et requêtes introduites », a déclaré la ministre Lidi Bessi-Kama qui ajoute « si des réserves et reproches ont été formulées par les responsables de la FTF relativement à l’attitude du comité d’organisation du tournoi et de la CAF, il n’en demeure pas moins que certains manquements et même certaines légèretés sont imputables à la FTF ».

Toutefois, pour renforcer le management des activités sportives, des recommandations ont été faites par la Commission que la ministre a assuré veiller personnellement à son application.

« J’exprime tout son soulagement de constater que tous les acteurs de la FTF sont exempts de tout soupçon de fraude dans cette affaire », a lancé la ministre, qui encourage la Fédération Togolaise de Football « à insister sur ses requêtes introduites auprès de la CAF afin que celle-ci « réponde clairement pour laver l’affront fait à notre pays à savoir nous disqualifier sans pour autant donner les raisons au préalable ».

En clair, aucun joueur n’a dépassé les 17 ans comme annoncé par le médecin de la CAF. Comment cela est-il possible ? La ministre des Sports, médecin de son état croit vraiment à ces conclusions ?

C’est tout de même curieux que pour les bourdes aussi graves, on parvient à ces curieuses conclusions. Si on peut se féliciter du fait qu’une enquête a pu aboutir au Togo aussi vite, il y a lieu de s’interroger sur la fiabilité du travail effectué par la fameuse commission d’enquête.  Si aucun joueur togolais n’a dépassé les 17 ans, principal motif de la sanction, qu’attend la Fédération Togolaise de Football pour saisir au plus vite le Tribunal Arbitral du Sport pour laver l’affront de tout un pays ? Vite et plus vite !

Source : Le Correcteur

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here