La réapparition physique dans son domicile à Tokoin Gbadago d’un homme décédé et inhumé il y a cinq (5) mois, continue de susciter la curiosité des Togolais.

L’homme, un prêtre vodou de son vivant serait revenu d’outre-tombe pour réclamer des cérémonies mortuaires afin trouver la paix dans le monde des morts.

Depuis le 7 juin 2020, l’homme passe ses journées aux côtés de sa famille attendant lesdites cérémonies.

Pour le président de l’Association des cultes vodou du Togo, Hounongan Koffi Mensah Atchinou il n’y a rien d’anormal dans cette histoire de résurrection qu’il qualifie de « miracle de Dieu ».

« C’est un miracle. Les chrétiens ont eu leur Jésus-Christ qui est ressuscité et nous adeptes des religions traditionnelles, un des nôtres aussi est revenu d’entre les morts et c’est tout à fait normal. Donc Dieu a partagé les choses équitablement maintenant. Il a fait un miracle de l’autre côté et il en a fait de notre côté. Je suis fière de cela c’est pour cela que je suis venu pour prendre contact avec la famille et savoir ce qu’il faut faire », a-t-il déclaré sur une radio de la place.

Il précise et certifie au passage qu’il s’agit bel et bien d’un “revenant”.

« C’est bien sûr un revenant. Il est là, il mange, il se lave, il se couche, il dort et il se réveille. Je ne dirais pas que c’est un démon, non. Comme dans le christianisme, ça s’est passé une seule fois, cela vient de commencer aussi dans la tradition africaine », a lancé le prêtre vodou qui promet de mettre tout en oeuvre pour respecter la volonté du visiteur et faire les cérémonies réclamées. Mais en attendant, il aimerait avoir l’autorisation de sa famille biologique qui traîne les pas et hésite à s’engager dans cette démarche

afreepress

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here