Tanti, veuve de Mohamed, ce jeune laveur de véhicules tué le 21 mai dernier par un agent de sécurité, ne sait plus à quel saint se vouer depuis la disparition tragique de son mari. Désemparée, elle prie que des bonnes volontés l’aident à soulager ses peines afin de subvenir aux besoins de ses deux orphelins. Surtout que justice soit faite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here